ilestgrandtempsquecelasarrete_chene_2020.jpeg

Il est grand temps que cela s'arrête !

Date Field 23.01.2021
Résumé Aujourd'hui, j'ai apporté ma contribution à la consultation publique sur "le projet d'arrêté autorisant provisoirement l’emploi de semences de betteraves sucrières traitées avec des produits phytopharmaceutiques contenant les substances actives imidaclopride ou thiamethoxam". Voici mon texte. Cyrille
Billet Je suis en désaccord total avec cette dérogation qui permet d'utiliser des semences de betteraves sucrières traitées avec des produits phytosanitaires contenant les substances actives imidaclopride ou thiametoxam, et plus généralement je suis en désaccord total avec toute autorisation d'utiliser des pesticides néonicotinoïdes. Et puisque nous y sommes, je suis en désaccord total avec toute utilisation de glyphosate et toute nouvelle substance de ce type.
Il est grand temps que cela s'arrête ! Les humains pourront toujours courir après la preuve irréfutable de la nuisance de ces produits sur la vie et nos vies, il y aura toujours un biais, quelqu'un ou quelque chose pour dire que ce n'est pas sûr, que ce n'est pas le moment, qu'on ne peut pas se le permettre maintenant, que le risque de ne plus les utiliser est plus grand que celui de continuer. En bref, toujours une bonne raison de continuer alors que tant de voix s'élèvent maintenant contre cette utilisation, que tellement d'études apportent des preuves de leur nuisances... qui sont reconnues finalement puisque cette consultation publique concerne une dérogation. Une sorte de "s'il vous plaît, encore une fois, une dernière fois !"... cette dernière fois qui peut durer encore et encore.
Non, il est grand temps que cela s'arrête ! Interdisez totalement et définitivement ce type de produits, pour toutes les cultures, et ici plus particulièrement la betterave.
Aidez les agriculteurs à s'en passer. Mettez des moyens financiers, techniques et humains pour q'ils se passent de ce type de produits, pour qu'ils puissent se passer de ce type de produits. Osez aller à l'encontre des firmes qui produisent ces produits et qui n'ont aucun intérêt à ce que cela s'arrête. Résistez à leur chantage d'intérêt "si vous arrêtez ce produit, nous arrêtons aussi ceci, cela, etc". Osez, calculez, anticipez une période de transition qui fait qu'il y aura peut être moins de production, ou de moins bonne qualité, une, deux années ou plus. Et ce y compris en période de COVID quand vous pourriez vous dire, quand vous pourriez nous dire : "nous avons une autre priorité".
Ne contaminons plus les sols, les eaux des rivières et des nappes phréatiques ! Mes fils vont vivre dans un monde pollué, et maintenant quasi impossible à dépolluer, notamment pour le plastique. Ils vont vivre dans un monde où les produits nocifs que l'humain a fabriqué se répandent partout et contaminent petit à petit jusqu'à nos propres jardins et jusqu'à nous mêmes. Nous sommes maintenant porteurs de ces produits et ils nous tuent, nous ainsi que les pollinisateurs de vie que sont les insectes.
Interdisez ces produisent phytosanitaires qui pollinisent la mort !
Maintenant, définitivement et sans exception !

Retour au blog